Le Tableau des Forces et Faiblesses Apparentes

Le Tableau des Forces et Faiblesses Apparentes (TFFA)

 Définition

 Le Tableau des Forces et Faiblesses Apparentes conclut la phase d’analyse des risques réalisée sur la base des objectifs définis dans le plan d’approche.

Le Tableau des Forces et Faiblesses Apparentes doit présenter de manière synthétique et argumentée les présomptions ou l’avis de l’auditeur sur chacun des thèmes analysés. Il constitue l’état des lieux des Forces et Faiblesses réelles ou potentielles, et permet de hiérarchiser les risques dans le but de préparer le rapport d’orientation qui aboutira à la création des CCAP & CCTP.

Particularites

 Le Tableau des Forces et Faiblesses Apparentes en matière d’achat de service d’assurance doit être la conjonction de trois éléments :

1-    Capacité financière

2-    Régularité

3-    Efficacité

Capacité financière :

 Chaque collectivité ne possède pas la même solidité financière. Une commune de 800 habitants (*) supportera difficilement une franchise fixe importante. A l’inverse un Conseil Général n’aura pas forcément le besoin de se garantir pour l’absentéisme dû à la maternité (assurances des risques statutaires).

(*) Sauf ressources exceptionnelles

 Régularité :

 Les Forces et Faiblesses s’expriment qualitativement et quantitativement par rapport à des règles, procédure et systèmes existants. L’avis ou les présomptions de l’auditeur s’appuient essentiellement sur les conditions d’atteinte des objectifs prévus aux contrats en cours (sécurité, fiabilité des informations et protection des biens et / ou personnes).

 Efficacité :

 Les Forces et Faiblesses s’expriment qualitativement et quantitativement par rapport à des résultats attendus et à leurs conditions d’obtention. En matière d’achat de service d’assurance, il s’agit là d’étudier les cas concrets tant en production  qu’en sinistre (rapidité d’intervention des experts, rapidité des règlements, respect des CCTP et CCTP, non interprétation dans les clauses et ou définitions, gestion des patrimoines immobilier, automobile et humains (exemple Ponts…passerelles…, bénévoles…).

 PREPARATION :

 À l’aide d’un document qui pourrait être un émule du Tableau d’Analyse des Offres, nous reprendrons la sinistralité des années passées (3 au minimum). Nous nous arrêterons sur chaque dossier sinistre, nous analyserons la rapidité, l’efficacité et l’incidence financière au regard de notre budget.

 conclusion :

 Les Forces :

Nous les conserverons dans notre prochain dossier de consultation (Règlement de consultation, CCAP & CCTP),

Les Faiblesses :

Elles devront faire l’objet d’une analyse collégiale et pourront faire l’objet si nécessaire d’une demande de couverture lors de la prochaine consultation soit sous forme de garantie de base ou en options pour savoir « combien ça coûte ».

Auteur : Jacques CAHOREAU Membre associé de la Compagnie des Experts de justice prés la Cour d’Appel de Poitiers

Source : Institut de l’audit interne DUNOD éditeur

This entry was posted in general. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>